Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Métier : entrepreneur
Philippe Pouletty : ses chroniques sur le JDN

Titres et actions en dehors du milieu de la recherche

Au sein de l’association européenne de biotechnologie, le businessman peut stimuler encore plus les startups novatrices. Le dirigeant de Truffle Capital est par conséquent devenu vice-président d’Europabio de 2005 à 2009. En raison de ses brevets dans l'univers de la biologie moléculaire déposés entre 1986 et 1988, Philippe Pouletty (journaldunet) a pu rejoindre la Stanford University Invention Hall of Fame. De plus, l'ancien interne est inscrit à la SFI dès1982. En raison de sa grande passion pour cette branche, Philippe Pouletty a été nommé président du conseil d'administration (CA) de France Biotech pour quatre mandats d'affilée entre 2001 et 2009. Cet organisme réunit les spécialistes de la biotechnologie sur le territoire français. Le premier objectif de France Biotech est d'améliorer les négociations entre les entrepreneurs et les scientifiques. Cet organisme inclut plus de 150 établissements opérant dans le secteur de la biotechnologie et implantés dans tout l'Hexagone.

Débuts en matière de création d'emploi

En dehors de l’entrée en bourse de SangSat, le chercheur finance l'entreprise experte en biotechnologie RedCell Inc. (désormais nommée Conjuchem Inc.) analysant les séquelles des interactions médicamenteuses sur les érythrocytes et l’albumine. Investisseur chevronné, Philippe Pouletty a contribué à édifier DrugAbuse Sciences Inc., une société travaillant sur de nouvelles formules donnant les moyens de lutter contre la dépendance aux narcotiques et à l'alcool. Cette compagnie a été constituée durant son séjour bénéfique au sein de la Silicon Valley courant 1995. Renommée Conjuchem Inc., RedCell Inc. se retrouve introduite en bourse au Canada en 2000. Le chercheur a bâti cet établissement spécialiste de la biotechnologie en s'appuyant sur des brevets consignés à son nom. Philippe Pouletty a notamment fondé Clonatec durant ses premières années dans l'univers de la recherche. La société se trouve être spécialisée en biotechnologie et symbolise l'avant-garde du domaine dans l'Hexagone.

Les différentes concrétisations du chercheur depuis son introduction dans son domaine préféré

Expert en biologie moléculaire, Philippe Pouletty a entre autres créé une nouvelle méthode d’amplification de gènes. Le chercheur a par ailleurs commencé sa vie professionnelle de chercheur dans les installations de Medical Microbiology de Stanford. Ancien pensionnaire de l’université de Stanford, Philippe Pouletty a breveté une trentaine de découvertes à son nom au niveau mondial. Ce médecin se spécialisant en immunologie bénéficie par ailleurs d’une importante popularité au sein de cet établissement. Pour simplifier le financement de la recherche et stimuler la rupture technologique, le futur gérant de Truffle Capital a apporté dès 1999 une multitude de réformes impliquant l’amélioration du régime fiscal et l’introduction du statut de JEI (jeune entreprise innovante).

Le rôle du businessman au sein de Truffle Capital

Le directeur général de Truffle Capital Philippe Pouletty s'occupe notamment du service R&D ainsi que du suivi de la propriété intellectuelle. Afin d’améliorer la dynamique de l’entreprise, l'ancien interne s’occupe également du recrutement du staff de managers et du conseil d’administration (CA). Auprès de Truffle Capital, Philippe Pouletty s’attelle notamment à évaluer et à sélectionner les brevets à fort potentiel des enseignes soutenues. Ces idées se trouvent être choisies par rapport à leur nature innovante. Dorénavant, Truffle Capital s'occupe de liquidités estimées à environ 750 millions d’euros. L'ancien interne a formé l'entreprise en collaboration avec Henri Moulard et Bernard-Louis Roques, deux professionnels connaissant en profondeur cette branche.