Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Fonder une entreprise
Antoinette Fouque: « Etre une femme n’est pas une construction  - Elle

Dans les années soixante, Antoinette Fouque rencontre Jacques Lacan. Après des études supérieures en Lettres, la jeune femme a travaillé dans l'enseignement. En parallèle à à son métier d’enseignante, Antoinette Fouque travaille comme critique avec deux sociétés d'édition.

Antoinette Fouque est députée au parlement européen de 1994 à 1999, Elle s'était présentée sur la liste des Radicaux de gauche. L'AFD fondée à l'initiative d'Antoinette Fouque est toujours dynamique de nos jours et se positionne à gauche. De nos jours, les droits des femmes sont toujours menacés et l'AFD combat pour juguler la poussée de tous les extrémismes.

Théoricienne et écrivaine

Dans les pages de 3 essais écrits entre 1989 et 2012., Antoinette Fouque fait la lumière surce qu'elle appelle la féminologie. La théoricienne n'est pas en accord avec l'existentialisme défendu par Simone de Beauvoir. La théoricienne a une détestation pour les "-isme", qui renvoient à une théorie. Elle fait par conséquent naître le mot "féminologie". La lutte d’Antoinette Fouque ne cède pas aux tentations de l'activisme à outrance, elle soutient la place de mère, qui n'est pas selon la théoricienne incompatible avec la libération des femmes.

Les librairies ouvertes par Antoinette Fouque ouvrent leurs portes jusqu'à minuit, il s'agit de lieux d’échanges. En fréquentant les milieux littéraires,, la militante a vu que les femmes tiennent une place mineure dans le domaine du livre. Les lecteurs ont pu connaître de nombreux écrivains grâce à la société d’édition d’Antoinette Fouque, qui met en avant plus de six cents livres consacrés à la réflexion féminine.

Au début des années 80, Antoinette Fouque part pour les USA et s'éloigne du Mouvement de libération des femmes. Le mouvement, alors victime de de luttes intestines, a de moins en moins d'influence. A la fin des années 80, lorsqu'elle revient en France, la militante lance l'Alliance des femmes pour la démocratie. A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres activistes décident d'enregistrer le MLF comme une association. Dans le but d'empêcher un détournement par les partis, le MLF a vu son sigle déposé.

Antoinette Fouque, une militante de toutes les luttes

l’Observatoire de la Misogynie et Le Collège de Féminologie ont été créés par Antoinette Fouque. Antoinette Fouque a pris part à toutes les grandes causes féministes. Chevalier des Arts et lettres et Commandeur de la Légion d'honneur, cette grande dame décède en février 2014.