André-Jacques Auberton-Hervé

Fonder une entreprise
André-Jacques Auberton-Hervé

Un parcours exceptionnel

Brillant étudiant, André-Jacques Auberton-Hervé (www.andre-jacques-auberton-herve.com/) décroche son doctorat au milieu des années 80, à 24 ans, et participe à des conférences de renom dans les domaines qu’il affectionne : le silicium et les semi-conducteurs. Il commence ses études supérieures à la prestigieuse Ecole centrale de Lyon. Alors qu'il n'a pas encore 25 ans, André-Jacques Auberton-Hervé devient une référence grâce à ses recherches, qui mènent à d’importantes innovations sur les marchés militaire et spatial et lui permettent d’être convié à de nombreuses conférences scientifiques.

Un chef d'entreprise avisé

Dans les années 90, André-Jacques Auberton-Hervé crée, avec Jean-Michel Lamure, l'entreprise Soitec. L'entrepreneur déploie les qualités d’un très bon manager : compréhension du marché, recrutement des meilleures personnes et capacité d’innovation. André-Jacques Auberton-Hervé positionne la société comme un fournisseur sûr et indispensable.

Son engagement pour le développement durable

Soitec a développé son activité d'éclairage LED pour fournir plusieurs dizaines de gares, en plus de l’énergie photovoltaïque mise en place dans des pays ensoleillés. Avec la Conférence climat, la France a montré qu’elle était à la pointe dans le secteur du développement durable. André-Jacques Auberton-Hervé est passionné par la nature, pratiquant notamment l’équitation et le ski. André-Jacques Auberton-Hervé appuie l'installation de fermes à énergie solaire dans plusieurs pays.

La start-up iséroise Soitec développe rapidement ses ventes à l'international et atteint ainsi un chiffre d’affaires de 372 millions d’euros dès 2006. Pour l'activité liée aux disques de silicium ou pour d'autres, les clients d’André-Jacques Auberton-Hervé se trouvent dans le monde entier, notamment en Italie, aux Etats-Unis et en Arabie saoudite. André-Jacques Auberton-Hervé a été en mesure de résister à ses concurrents en introduisant Soitec en bourse en 1999.

L’Europe va devoir mettre en œuvre des outils financiers plus performants, semblables au NASDAQ pour épauler efficacement les entrepreneurs. Confiant dans l'avenir, il est certain que le vieux continent dispose d'atouts économiques et humains. Parti de rien pour développer un leader international dans le domaine des composants électroniques, André-Jacques Auberton-Hervé mesure l'importance des marchés financiers.